Claude Forand

Claude Forand a écrit son premier roman d’aventures à l’âge de 15 ans pour un cours de français au secondaire. « Sur la piste des diamants » n’a jamais été publié, mais lui a donné le goût de poursuivre un jour dans cette voie. Après des études en sciences politiques et en journalisme, il s’est dit que la pratique du journalisme lui permettrait de gagner sa vie et de s’adonner à ce qu’il aimait le plus : l’écriture.

Claude a d’abord travaillé pendant cinq ans dans des journaux hebdomadaires, où il a appris à découvrir les dessous fascinants de la vie dans les petites villes grâce à son arme secrète : une grande curiosité pour tout ce qui l’entoure. Ce qu’il a retenu de ses premières années de pratique journalistique se résume en quelques mots : une langue régionale très colorée, des personnages souvent intrigants et des situations parfois louches. C’est dans ce matériel inépuisable qu’il revient constamment chercher son inspiration.

Quand il s’est installé à Toronto, le travail de journalisme à la pige l’a occupé pendant une vingtaine d’années, notamment pour des magazines scientifiques, d’affaires et d’économie. Claude a aussi été journaliste à Radio-Canada (Toronto) pendant sept ans. Au début des années 2000, il s’est réorienté vers la pratique de la traduction, qui l’occupe maintenant à temps plein comme traducteur agréé.

En tant qu’auteur, Claude a reçu le Prix des lecteurs 15-18 ans Radio-Canada et Centre FORA 2008 pour Ainsi parle le Saigneur, et le Prix du livre d’enfant Trillium 2013 pour Un moine trop bavard.

Retrouvez Claude Forand sur Facebook !