Créé par Claude Forand dans un de ses premiers livres, Le cri du chat (1999), l’inspecteur Roméo Dubuc est devenu un personnage clé de son œuvre. Déjà popularisé par Ainsi parle le Saigneur (2006), il réapparaît dans Un moine trop bavard (2011), puis plus récemment dans Un député décapité (2014). Ses prochaines enquêtes sont déjà en train de fourmiller dans la tête de Claude Forand.

L'auteur de polars Claude Forand

Roméo Dubuc : un prénom de séducteur, mais une bedaine d’obèse. Bourru et colérique, mais attachant malgré tout, il n’a pas son pareil pour résoudre les affaires délicates. Vous pouvez lui faire confiance : donnez-lui un meurtre à élucider, il ne lâchera pas l’enquête avant d’avoir mis la main sur le coupable.

Pour cela, il peut compter sur l’aide de son collègue et ami Lulu (de son vrai nom Lucien Langlois), mais aussi sur les renseignements précieux fournis par la journaliste Manon Pouliot, qui travaille pour le journal local.